Covoiturage : Ce que les conductrices et conducteurs BlaBlaCar doivent savoir pour maximiser leurs chances de partir au complet et d’avoir une pure note à la fin

Un certain nombre de facteurs sont indéniablement importants, mais l’interface utilisateur de l’appli BlaBlaCar ne parvient pas à les mettre en avant.

 

Le tarif

(a) Les tarifs recommandés par BlaBlaCar sont légèrement exagérés afin de maximiser le montant des frais qu’ils prélèvent.

(b) Privilégiez un tarif de 1 € à 2 € en-dessous du tarif recommandé par BlaBlaCar.

Screenshot_2018-08-19-16-31-58-784

Ce que l’écrasante majorité des conductrices et conducteurs ignore, c’est que lorsque vous proposez un covoiturage à un tarif donn, les passagers, eux, voient votre annonce majorée des frais de réservation facturés par BlaBlaCar.

Des frais variables et proportionnels au tarif de base. Ainsi, à ma connaissance :

  • un convoiturage initialement proposé à 14,00 € sera affiché dans les résultats de recherche à 17,00 € car majoré de 3,00 € de frais ;
  • un convoiturage initialement proposé à 13 € sera affiché à 15,50 € ;
  • un convoiturage initialement proposé à 11 € sera affiché à 13,00 €.

 

Lieu de rendez-vous et lieu d’arrivée

(a) Aussi bien pour le départ que pour l’arrivée, choisissez un lieu facilement accessible en transport en commun.

(b) La description du véhicule et du lieu de rendez-vous sont des informations primordiales.  Elles valent la peine d’être répétées une deuxième fois dans le descriptif.

Vous n’êtes pas obligé de me croire, mais les annonces sans aucune précision dans le descriptif et indiquant en tant que lieu de départ seulement le nom de la ville… sont extrêmement nombreuses.  Véridique.

Pour la petite histoire, des conducteurs de de différents âges et issus de divers milieux m’assurent, lorsque je leur en parle, avoir correctement renseigné toutes les informations demandées.

La faute, en effet, serait due à l’interface utilisateur de l’appli BlaBlaCar qui propose ou impose des endroits présélectionnés qu’elle n’affiche pas correctement ensuite aux passagers.

 

Acceptation automatique

Offrir l’acceptation automatique vous positionne aux yeux des passagers comme une personne normale, saine d’esprit et ouverte à tout type de rencontres.

Et lorsque ce n’est pas le cas, on se demande bien sur quels critères une conductrice ou un conducteur peut bien choisir ses compagnons de route !  Je dis, on se demande mais en réalité on veut même pas le savoir — alors on zappe leur annonce.

Une autre raison pourquoi les passagers zappent les annonces sans acceptation automatique c’est le temps d’attente nécessaire avant l’acceptation.  Un passager prêt à réserver sa place, sa carte bancaire à la main, préfèrera toujours la certitude d’être accepté immédiatement.   Offrir l’acceptation automatique c’est tendre la main à ces nombreux passagers pour qui partir en covoiturage a été une décision de dernière minute, très proche de l’heure de départ.

 

Maxi deux passagers à l’arrière

À moins d’avoir un véhicule très spacieux, mieux vaut perdre de l’argent et limiter le nombre de places sur la banquette arrière que d’écoper d’une mauvaise note une fois vous vous quittez.

Parce qu’un passager qui a le choix d’avoir un meilleur confort pour le même prix optera toujours pour le confort.

 

Animaux

Certains passagers étant allergiques, il peut être important d’indiquer dans le descriptif si vous allez transporter — ou même avez récemment transporté — dans votre véhicule un animal, même de petite taille.

Pensez à le préciser dans le descriptif et d’épargner à tout le monde une mauvaise surprise une fois engagé sur l’autoroute…

* * *

 

Les critères de moindre importance

  • L’heure de départ :  Ce n’est pas tellement une question de bonne ou de mauvaise heure de départ, je crois, mais une question de trajets (et des saisons) moins remplis que d’autres.
  • Doubler son annonce d’une annonce sur Covoiturage-Libre.fr ou sur LeBonCoin.fr  ne vous apportera peut-être pas davantage de passagers.  D’un autre côté, ça ne mange pas de pain et offre toujours une visibilité en plus. Alors pourquoi s’en priver ?
  • La photo (ou son absence) sur votre profil est peut-être un facteur important pour certain-e-s, il en reste néanmoins moins important que l’absence d’un descriptif clair et fourni.